Italiano Tedesco Inglese Spagnolo French
Movimento Apostolico
Le Mouvement Apostolique
Movimento Apostolico

 
Le Mouvement Apostolique est une agrégation ecclésiale de fidèles laïcs qui se prodigue avec un particulier service d’annonce et rappel de l’Évangile de Jésus-Christ. Porter l’Évangile en le vivant, offrir sa propre vie dans un engagement de conversion et sanctification pour le salut du monde : celle-ci la réponse que les membres du Mouvement Apostolique sont appelés à donner à un appel qui naît cœur de la Vierge Marie, Mère de la Rédemption. 

Né à Catanzaro (Italie) le 3 novembre 1979, par moyen de Mme Maria Marino, qui en est l’Inspiratrice et Fondatrice, le Mouvement Apostolique fut accueilli avec faveur par l’Archevêque de Catanzaro Mons. Armando Fares et par son auxiliaire Mons. Serafino Sprovieri. Son successeur, Mons. Antonio Cantisani en approuva les statuts. Ensuite, l’approbation fut scellée par la Conférence Épiscopale Calabraise.

Le 16 août 1987, accompagnés par l’évêque Mons. Vincenzo Rimedio, une nombreuse délégation fut reçue en audience privée par S.S. Jean Paul II à Castelgandolfo. En naissant du Cénacle – dit le Papa aux adhérents –, le Mouvement Apostolique a le devoir de “donner au monde une nouvelle âme” (cf. Observateur Romain, 16-17 août 1987, p.5). C’est l’engagement de salut et conversion poursuivi avec la force de l’Esprit Saint, en s’alimentant de l’Eucharistie, en communion avec les Évêques, en invoquant sans cesse par le Saint-Chapelet la Vierge Marie, particulièrement vénérée sous le titre de Mère de la Rédemption, avec la protection des Anges et des Saints.

Un premier secteur d’engagement du Mouvement en conformité à son propre charisme, c’est l’évangélisation et la catéchèse. Là où le Mouvement Apostolique naît, offre une catéchèse organique, systématique et permanente guidée par les prêtres et ouverte à tous les fidèles pour se former dans la foi. Elle est accompagnée de rencontres de formation à la spiritualité du Mouvement, afin que les adhérents puissent correspondre avec conscience et responsabilité au charisme spécifique et au rôle propre que cette agrégation a dans l’Église.

En se formant dans la foi et en avançant dans un chemin de conversion, les adhérents du Mouvement Apostolique s’insèrent avant tout dans leurs paroisses et dans les organismes diocésains, pour vivre d’une manière responsable l’activité missionnaire de l’Église. Ils se rendent disponibles pour la mission là où il est le plus nécessaire : dans les communautés ecclésiales les plus pauvres, parmi les malades, parmi les jeunes, et en tout milieu social où ils vivent tous les jours.

De la spiritualité du Mouvement Apostolique sont nées de nombreuses vocations au presbytérat et au diaconat. L’Institut Séculaire Marie Mère de la Rédemption, approuvé par l’Ordinariat de Catanzaro-Squillace, et le Centre Études Théologiques Verbum en sont aussi une expression particulière.

Actuellement le Mouvement Apostolique est répandu sur une bonne partie des régions italiennes ; il est présent aussi en Suisse, Allemagne, Autriche, République du Congo, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Madagascar, aux Indes et il va se former dans d’autres états. Ses organes de communication sont l’homonyme périodique bimensuel, diffusé depuis 1983, et son site web www.movimentoapostolico.it. En plus de la version on-line di périodique, on y trouve non seulement , les matériaux pour la catéchèse et les commentaires aux livres du Nouveau Testament de l’Assistant Ecclésiastique Central Mons. Costantino Di Bruno, mais aussi les comédies musicales de  Cettina Marraffa – des multimédias pour communiquer l’Évangile de façon fraiche et actuelle dans notre monde.

Dans ses congrès nationaux, de 2006 à 2012 – centrés respectivement sur les exposés du Card. Angelo Scola, du Card. Carlo Caffarra, de S.E. Mgr. Mauro Piacenza, de S.E. Mgr. Giuseppe Marciante, de S.E. Mario Toso et de Mgr. Miguel Delgado Galindo – on a confirmé l’entraînante force missionnaire du Mouvement Apostolique, sa pleine fidélité au Magistère de l’Église, son engagement chrétien à être “lumière du monde et sel de la terre”.cœur de la Vierge Marie, Mère de la Rédemption.

Né à Catanzaro (Italie) le 3 novembre 1979, par moyen de Mme Maria Marino, qui en est l’Inspiratrice et Fondatrice, le Mouvement Apostolique fut accueilli avec faveur par l’Archevêque de Catanzaro Mons. Armando Fares et par son auxiliaire Mons. Serafino Sprovieri. Son successeur, Mons. Antonio Cantisani en approuva les statuts. Ensuite, l’approbation fut scellée par la Conférence Épiscopale Calabraise.

Le 16 août 1987, accompagnés par l’évêque Mons. Vincenzo Rimedio, une nombreuse délégation fut reçue en audience privée par S.S. Jean Paul II à Castelgandolfo. En naissant du Cénacle – dit le Papa aux adhérents –, le Mouvement Apostolique a le devoir de “donner au monde une nouvelle âme” (cf. Observateur Romain, 16-17 août 1987, p.5). C’est l’engagement de salut et conversion poursuivi avec la force de l’Esprit Saint, en s’alimentant de l’Eucharistie, en communion avec les Évêques, en invoquant sans cesse par le Saint-Chapelet la Vierge Marie, particulièrement vénérée sous le titre de Mère de la Rédemption, avec la protection des Anges et des Saints.

Un premier secteur d’engagement du Mouvement en conformité à son propre charisme, c’est l’évangélisation et la catéchèse. Là où le Mouvement Apostolique naît, offre une catéchèse organique, systématique et permanente guidée par les prêtres et ouverte à tous les fidèles pour se former dans la foi. Elle est accompagnée de rencontres de formation à la spiritualité du Mouvement, afin que les adhérents puissent correspondre avec conscience et responsabilité au charisme spécifique et au rôle propre que cette agrégation a dans l’Église.

En se formant dans la foi et en avançant dans un chemin de conversion, les adhérents du Mouvement Apostolique s’insèrent avant tout dans leurs paroisses et dans les organismes diocésains, pour vivre d’une manière responsable l’activité missionnaire de l’Église. Ils se rendent disponibles pour la mission là où il est le plus nécessaire : dans les communautés ecclésiales les plus pauvres, parmi les malades, parmi les jeunes, et en tout milieu social où ils vivent tous les jours.

De la spiritualité du Mouvement Apostolique sont nées de nombreuses vocations au presbytérat et au diaconat. L’Institut Séculaire Marie Mère de la Rédemption, approuvé par l’Ordinariat de Catanzaro-Squillace, et le Centre Études Théologiques Verbum en sont aussi une expression particulière.

Actuellement le Mouvement Apostolique est répandu sur une bonne partie des régions italiennes ; il est présent aussi en Suisse, Allemagne, Autriche, République du Congo, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Madagascar, aux Indes et il va se former dans d’autres états. Ses organes de communication sont l’homonyme périodique bimensuel, diffusé depuis 1983, et son site web www.movimentoapostolico.it. En plus de la version on-line di périodique, on y trouve non seulement les écrits de l’Inspiratrice, les matériaux pour la catéchèse et les commentaires aux livres du Nouveau Testament de l’Assistant Ecclésiastique Central Mons. Costantino Di Bruno, mais aussi les comédies musicales de la Présidente Cettina Marraffa – des multimédias pour communiquer l’Évangile de façon fraiche et actuelle dans notre monde.

Dans ses congrès nationaux, de 2006 à 2012 – centrés respectivement sur les exposés du Card. Angelo Scola, du Card. Carlo Caffarra, de S.E. Mgr. Mauro Piacenza, de S.E. Mgr. Giuseppe Marciante, de S.E. Mario Toso et de Mgr. Miguel Delgado Galindo – on a confirmé l’entraînante force missionnaire du Mouvement Apostolique, sa pleine fidélité au Magistère de l’Église, son engagement chrétien à être “lumière du monde et sel de la terre”.